• Nos offres

Courtage crédit

Un accompagnement sur-mesure

Il est toujours utile d’être accompagné et conseillé par un professionnel lors de la recherche d’un financement. Le taux est important mais c’est loin d’être le seul élément à négocier : frais de dossiers, assurances emprunteurs, pénalités de remboursement anticipé, différé, garanties etc. Aussi, une analyse préalable de vos projets à moyen long terme est fondamentale. En effet, beaucoup d’éléments sont à étudier : la durée de financement qui mérite parfois d’être allongée pour ne pas se bloquer ultérieurement pour d’autres projets, le type de taux, les périodes de différé éventuelles, la périodicité des échéances, le regroupement ou remboursement de crédit au préalable, le niveau de couverture des assurances emprunteurs etc.



Nous recherchons pour vous les meilleurs schémas, taux et conditions pour financer votre maison, investissement locatif ou vos SCPI.

Parallèlement, nous vous aidons à protéger vos proches avec les bonnes couvertures emprunteurs au meilleur tarif. Il est important d’évaluer vos risques et d’avoir le niveau de couverture adéquat.

Pour exemple, quelques notions sont à connaitre car elles sont méconnues du plus grand nombre :

  • Incapacité temporaire totale (ITT) : état de l’assuré, reconnu par l’Assureur, lorsqu’à la suite d’une maladie ou d’un accident garantis par le contrat :
  • l’assuré qui exerce une activité professionnelle, se trouve temporairement dans l’impossibilité totale et continue d’exercer, même à temps partiel, son activité professionnelle, même de surveillance ou de direction, susceptible de lui procurer un gain ou un profit.
  • l’assuré, qui n’exerce plus d’activité professionnelle au jour du sinistre, se trouve temporairement contraint d’observer sur prescription médicale, un repos complet et continu à son domicile ou en centre hospitalier ou de rééducation, l’obligeant à interrompre toutes ses occupations habituelles (notamment travaux domestiques, bricolage, jardinage et gestion des affaires familiales et personnelles). L’incapacité doit être temporaire, totale, continue, et reconnue par une autorité médicale compétente.
  • Invalidité professionnelle médicale (IPM) : état de l’assuré, reconnu par l’Assureur, lorsqu’à la suite d’une maladie ou d’un accident garantis par le contrat, l’assuré est dans l’impossibilité totale et définitive d’exercer la profession occupée au moment de la maladie ou de l’accident, en fonction des conditions normales d’exercice de la profession de l’assuré et de ses possibilités restantes de l’exercer après prise en compte des aides techniques disponibles.
  • Invalidité permanente partielle (IPP) : état de l’assuré, reconnu par l’Assureur, lorsqu’à la suite d’une maladie ou d’un accident garantis par le contrat, et après consolidation de son état de santé, l’assuré présente un taux d’invalidité, constaté par un médecin expert indépendant désigné par l’Assureur, supérieur ou égal à 33 % et strictement inférieur à 66 %.
  • Invalidité permanente totale (IPT) : état de l’assuré, reconnu par l’Assureur, lorsqu’à la suite d’un accident ou d’une maladie garantis par le contrat et après consolidation de son état de santé, l’assuré présente un taux d’invalidité, constaté par un médecin expert indépendant désigné par l’Assureur, supérieur ou égal à 66 %.
[ATTENTION TENTATIVE DE FRAUDE]
[ATTENTION TENTATIVE DE FRAUDE]