+(689) 40 503 500     cogep@mail.pf

Comptes titres

Un compte titre est un compte sur lequel sont inscrits les placements financiers (actions, obligations, OPCVM…) détenus par le ou les titulaires du compte.

Ce compte peut-être :

  • Individuel, une seule personne est propriétaire du compte et elle seule peut effectuer les opérations
  • Joint : deux personnes sont titulaires et chacune peut effectuer les opérations indépendamment de l’autre,
  • Indivis : tous les titulaires du compte (2 au minimum) doivent donner leur accord pour qu’une opération puisse s’effectuer.

Les comptes titres peuvent aussi être détenus en nue-propriété ou en usufruit.

 

LES ACTIONS

Une action est un titre de participation dans une société de capitaux. En achetant une action, vous achetez donc une part du capital social d'une entreprise.

Le rendement d'une action dépend des résultats de l'entreprise et de la part des bénéfices que l'Assemblée Générale annuelle des actionnaires décide de distribuer. Le cours de l'action d'une société peut s'apprécier et être source de plus-value à la revente ou baisser et être source de perte en cas de revente.

 

 

LES OPCVM

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières sont une catégorie de produits financiers qui regroupe les SICAV (Société d'investissement à capital variable) et les FCP (Fonds commun de placement).

Ces produits permettent à des épargnants qui ne souhaitent pas investir directement leur argent en bourse et avoir à choisir entre telle ou telle action, de le faire via des OPCVM. Le travail de gestion du portefeuille de titres est alors confié à un de ces organismes, qui procède aux arbitrages sur le marché avec les fonds des souscripteurs.

Chaque organisme, via son gérant, propose ses propres SICAV ou FCP, qui ont leurs spécificités. En investissant dans une SICAV, l'épargnant acquière donc en fait indirectement une enveloppe d'actions et/ou d'obligations.

 

LES OBLIGATIONS

Une obligation est un titre de créance. Acheter une obligation revient à acheter une part d'un emprunt émis par l'Etat ou par une entreprise publique ou privée.

Au contraire de l'action, l'obligation a un rendement prédéterminé au moment de l'acquisition, qui dépend du niveau des taux à l'émission et du risque associé à la catégorie à laquelle l'obligation appartient. Ces titres ont également une durée déterminée. A l'échéance, l'émetteur rembourse le capital initialement investi plus les intérêts annuels. La mise initiale est donc récupérée, sauf faillite de l'émetteur.